1797329_481998481922633_141786781062840012_n.jpg
1797329_481998481922633_141786781062840012_n.jpg
CampClaude.jpeg
CampClaude.jpeg
10577100_538450152944132_2563791545766433960_n.jpg
10577100_538450152944132_2563791545766433960_n.jpg
10552450_528388120617002_8691818430219381284_n.jpg
10552450_528388120617002_8691818430219381284_n.jpg
10492371_519150984874049_7986810433099594698_n.jpg
10492371_519150984874049_7986810433099594698_n.jpg
10549239_544593685663112_8397430159409345222_o.jpg
10549239_544593685663112_8397430159409345222_o.jpg
10151920_562332280555919_7835881827905597483_n.jpg
10151920_562332280555919_7835881827905597483_n.jpg
1976935_470503039738844_1536285824_n.jpg
1976935_470503039738844_1536285824_n.jpg
1012951_471340526321762_334183468_n.jpg
1012951_471340526321762_334183468_n.jpg

CAMP CLAUDE

 

Camp, pour la nostalgie des colonies d'été, Claude, évocateur de mixité et reflet de l'état civil de Diane Sagnier, le groupe est avant tout l'évidence de la recherche artistique et de sa fusion créative aux côtés des compositeurs Mike Giffts et Leo Hellden. Née à Paris, cette union dépasse les frontières et les genres. 

 

Depuis leur rencontre en Janvier 2013, Camp Claude suit un chemin brillant pour un si jeune groupe et 3 titres ont été enregistrés, prêts à sortir sur cet ep.

En parallèle, les dates de concert s'enchaînent en 2014. Des premières parties prestigieuses comme un point éphémère avant Mark Daumail (ex-Coccon), deux Trabendo en juin avant Real estate et Portugal the man ainsi qu'une sélection en finales des Inrocks Lab 2014 à la Gaîté Lyrique.

Repérés par quelques magazines comme les Inrockuptibles, Camp Claude fait déjà parti des espoirs pop 2014.

 

 

 

Surfant sur des sonorités minimalistes au charme aussi immédiat qu'addictif, Diane Sagnier aka Camp Claude dessine depuis 2013 à Paris une trip-pop sublimée par une voix suave et cajoleuse, qui dresse, du rock à la new wave, une Carte du Tendre que deux membres de Tristesse Contemporaine  l'ont aidée à retranscrire sur un premier EP (Hurricanes, 25/08). Mélodies légères et rythmes aériens, sur des textes invitant au voyage : une parenthèse enchantée vous prenant sans crier gare dans ses filets. (Dominique Keller, music and blabla, Marseille)