ALICE FRANCIS
ALICE FRANCIS

RTC # 21 Janvier 2014

1098002_540494449351769_1971131044_n.jpg
1098002_540494449351769_1971131044_n.jpg
8502_512154928852388_1707015248_n.jpg
8502_512154928852388_1707015248_n.jpg
COVER_ALICE_FRANCIS.png
COVER_ALICE_FRANCIS.png
Alice Francis.jpg
Alice Francis.jpg
140016.jpg
140016.jpg
Alice Francis_3.png
Alice Francis_3.png
1479532_602792303121983_1138633808_n.jpg
1479532_602792303121983_1138633808_n.jpg
Alice Francis_1.jpg
Alice Francis_1.jpg

ALICE FRANCIS

 

Allemande d’origine roumaine et tanzanienne, Alice Francis marie rétro et electro dans son néo-charleston. 

 

Se saper et se maquiller à la mode des années vingt pour s’élancer sur le dancefloor au son du néo-charleston, mélange de rythmes «vintage» et electro, c’est le credo d’Alice Francis. La chanteuse allemande née en Roumanie, de père tanzanien, milite pour la rencontre des genres et des publics. Ses racines ancrées dans le jazz et le hip hop, elle a embrassé avant même de la connaître cette mouvance en plein essor, baptisée electro-swing.

 

Les années folles sont une période de profonds changements, avec bien sûr la crise et la pauvreté, mais aussi une libération des mœurs, en particulier pour les femmes. Les stéréotypes sont tournés en dérision, on cherche à se libérer des carcans en dansant toute la nuit dans des clubs, alors que règne la prohibition aux Etats-Unis.

 

"J’aime l’idée que dans l’adversité, on se serre les coudes. C’est pareil aujourd’hui: il faut voir les gens danser comme des fous lors de nos concerts. On transforme n’importe quel endroit en salle de bal!" (Alice Francis).