614483_463003063733409_540596611_o.jpg
614483_463003063733409_540596611_o.jpg
522270_500589246641457_127757218_n.png
522270_500589246641457_127757218_n.png
901234_710732985627081_629436853_o.jpg
901234_710732985627081_629436853_o.jpg
1499596_793707397329639_1369344046_n.jpg
1499596_793707397329639_1369344046_n.jpg
28329_119338521433200_4427963_n.jpg
28329_119338521433200_4427963_n.jpg
578130_703453876354992_219161544_n.jpg
578130_703453876354992_219161544_n.jpg
1620790_792513780782334_1646010405_n.jpg
1620790_792513780782334_1646010405_n.jpg
1450111_700876476612732_1246412676_n.jpg
1450111_700876476612732_1246412676_n.jpg
28329_119365388097180_2543030_n.jpg
28329_119365388097180_2543030_n.jpg

-bESS-

 

-bESS-… 4 lettres qui nous portent et nous transportent outre-manche, dans le berceau de la brit-pop. La -british ESSence-, ce parfum britannique doux et magnifique, la tourbe et la rose qui se mêlent pour remuer nos tripes, nous faire un instant oublier l’espoir et le désespoir, le rouge et puis le noir. Chaque chanson comme une prière, chaque chanson comme une vie entière…

 

Guillaume Fanchon, auteur compositeur chanteur, a crée -bESS- en mars 2010.

 

Matthieu Tarbouriech le rejoint à la guitare et c’est en duo qu’ils commencent l’aventure.

Ayant déjà joué avec différentes formations, ils se sont retrouvés aux côtés de The Divine Comedy ou Nada Surf.3 ans et demi plus tard, -bESS- cumule les 100 dates au compteur…Ils se retrouvent promus parmi les espoirs rock de l’année 2011 dans le magazine national Rock one. Leur participation au M6 mobile music tour la même année se révèle être un succès puisqu’ils se retrouvent dans les 4 finalistes parmi 1 000 groupes participants ! Ils peuvent ainsi partager la scène avec The Dø, Puggy, Patrice, Medi, Zaz…

 

Le Festival Ida y Vuelta à Perpignan leur fera confiance pour ouvrir le concert de Selah Sue et d’Alice Russell. C’est à cette occasion que “La Prod sur Place“, label perpignanais, les remarque et décide de produire leur premier album « Everybody wants to have a good Life ». Le groupe s’enferme pour arranger les titres de ce premier opus. Ils s’adjoignent alors le concours de Patrick Félices (Cali, Miossec) à la basse et de Clément Pernet à la batterie. Le groupe ne cesse de jouer en 2013 grâce à une tournée acoustique visant un côté plus intimiste avec le public. En septembre de la même année, Bruno Buzan (Cali) rentre dans l’aventure pour accompagner le groupe et ainsi développer le projet au niveau national. L’année 2014 s’annonce plutôt bien pour le groupe qui finit à la première place des votes du public du Prix Ricard SA live !